Gaëlle, agiliste junior et déjà convaincue !

Article de blog

Bienvenue Gaëlle ! Présente-toi en quelques mots, de quelle formation viens-tu ?

Je suis actuellement en fin de master à l’EFREI. J’ai fait une prépa maths - physique avant d’intégrer l’école en licence 3. En M1 (deuxième année d’école d’ingénieur) j’ai choisi la majeure « Architecture des systèmes d’information » (ASI), ce qui peut s’avérer utile dans l’application de l’agilité en IT.

Comment es-tu arrivée chez Astrakhan ?

J’ai rencontré Astrakhan aux « Campus Days». Je possédais déjà un certain intérêt pour le management mais je ne connaissais pas le monde de l’agilité. Après avoir longuement discuté avec les représentants de l’entreprise, je me suis rendue compte que j’étais réellement intéressée par ces domaines d’expertises. Ils m’ont proposé un sujet de stage sur l’étude du déploiement de l’agilité en France. Emballée, j’ai accepté.

Tu ne possèdes donc pas de réelle formation en management ?

Non, je vais avoir un diplôme d’ingénieure informatique. J’ai donc dû me former et m’informer sur l’agilité. J’ai appris grâce aux livres mais également avec l’aide des sachants qui répondaient volontiers à mes questions.

Qu’en as-tu retenu ?

Cela permet d’améliorer la qualité du travail, de devenir plus efficace, tout en réduisant le délai nécessaire à la production. En tant qu’ingénieure c’est quelque chose de non négligeable. Ainsi, j’ai pu pratiquer moi-même des méthodes d’organisation innovantes qui me furent très utile par la suite.

Comment as-tu appliqué ces méthodes au quotidien ?

Dans un premier temps nous avons mis en place la planification d’itération. C’est à dire l’organisation des activités pour les semaines à venir. Dans cette partie je collaborais avec le Product Owner pour établir les priorités.

J’ai ensuite adapté la méthode du Daily Scrum. Tous les matins j’analysais ce que j’avais mis en place la veille et les difficultés que j’avais pu rencontrer. Quand c’était le cas, le Scrum Master était là pour m’aider à les débloquer. Toutes les deux semaines nous faisons une revue des accomplissements.

Quels ont été les avantages à utiliser les méthodes agiles ?

Leur utilisation quotidienne m’a permis d’intégrer plus rapidement le fonctionnement de l’agilité. Le cadencement m’a permis d’être plus efficace dans ma mission et ainsi obtenir rapidement des résultats.

Pourrais-tu nous parler un peu plus de ta mission?

Pour le moment je ne peux pas trop la dévoiler. Tout ce que je peux vous dire c’est que cela aura certainement un impact sur l’agilité en France. Ou du moins nous l’espérons…

Affaire à suivre donc !

Rebecca Cristel Delesse